Revue de presse

Le match de ce mercredi soir contre Renaix a été couvert par divers journaux. Voici une revue de la presse.

Courrier de l’Escaut 18.3

Seizième but de De Broyer et un point pour Renaix !

Arena avait ouvert la marque pour le SK qui a un peu craqué quand Ladrière est monté au jeu. Mais son buteur a encore répondu présent. Très peu de monde assiste à ce match de milieu de semaine. Le jeu est d’ailleurs assez décousu mais les plus belles occasions sont visiteuses. Après qu’une reprise de la tête locale survole la cage de De Volder, Renaix réplique par Antrope qui centre pour De Broyer qui butte sur le portier. C’est ensuite Vandendriessche qui adresse un bon centre pour De Broyer dont la reprise est non cadrée.

À la 10e, c’est au tour de De Broyer d’isoler Brienne qui shoote, assez incompréhensiblement, à côté. Tubize sort de sa boîte via Papia mais son centre-tir ne trouve personne. À la 18e, De Broyer oblige Santos Pravos à la parade. Vandendriessche inquiète aussi le dernier rempart des “Sang et or”. Peu après la 25e minute de jeu, les locaux auraient pu obtenir un penalty pour une faute de Rubulotta sur Villano mais l’arbitre ne bronche pas. À la demi-heure, Arena envoie un missile en pleine lucarne sur un coup-franc des 30 mètres (0-1).

S’il n’y a rien à voir pendant le premier quart d’heure de cette seconde mi-temps, Arena fait encore parler de lui à l’heure en obligeant Santos Pravos à intervenir. Antrope a ensuite une belle occasion en se présentant seul devant le portier qui s’interpose à nouveau comme il faut.

A la 62e, Villano sert Ladrière qui croise parfaitement sa reprise pour tromper De Volder (1-1). Trois minutes plus tard, Kanene place une tête au-dessus avant que De Broyer, bien servi par Benajiba, obtienne une occasion trois étoiles mais le buteur renaisien s’emmêle les pinceaux.

À la 84e, Renaix connaît le nom de son bourreau. Ladrière profite en effet d’un long dégagement de Santos Pravos pour signer le 2-1. Mais le SK ne se décourage pas et sur une longue entrée en jeu d’Arena, De Broyer égalise et signe son seizième but de la saison.

HLN 18.3

EX•TUBEKE•SPITS DE BROYER BEZORGT RONSE PUNT IN SLOT

Met een kopbaldoelpunt van De Broyer pakte SK Ronse in de slotminuten nog een punt mee op het veld van Tubize. Na twee doelpunten van de ingevallen Ladrière leek de thuisploeg lange tijd op weg naar de eerste zege in twee maanden. Ex-Tubize-spits De Broyer besliste er met zijn 16de doelpunt van het seizoen echter anders over.

De thuisploeg begon furieus en drukte de bezoekers op de eigen helft. Tot kansen kwam het echter niet. Het was Ronse dat tegen de gang van het spel in op voorsprong kwamen. Via een magistraal getrapte vrije trap vanop 30m knalde verdediger Arena het leer voorbij Santos Pravos. De op dat moment niet echt verdiende voorsprong gaf de grensploeg vleugels, maar De Broyer en Rubulotta vertikten het om de kloof te vergroten. Meteen na de rust voerde thuis coach Mazzu dan een gouden wissel door met de inbreng van Ladrière. Op het uur schoot hij Tubize langszij en daaruit schepte de thuisploeg moed. Na een aarzeling van Ronse-doelman Devolder was het diezelfde Ladrière die de thuisaanhang tien minuten voor affluiten opnieuw liet juichen. Bij Tubize dacht iedereen dat winst binnen was, maar dat was buiten goaltjesdief Kevin De Broyer gerekend. Met zijn 16de doelpunt van het seizoen bracht hij, na een verre inworp van Arena, Ronse opnieuw langszij.

La DH 18.3

Vandelannoite remercié

Ladrière, en marquant son deuxième but de la soirée à cinq minutes du terme, pensait bien offrir à Tubize sa deuxième victoire en 2010, la première depuis deux mois. L’inévitable De Broyer, auteur de son 16e but hier, en décida autrement en trompant, dans la foulée, Santos Pravos. Plus tôt dans la rencontre, un coup franc tendu et puissant d’Arena avait permis à Renaix d’ouvrir la marque. Bien en jambes en deuxième période, Tubize égalisa rapidement lorsque Ladrière, servi par Villano, fut preuve de beaucoup de sang-froid.

Mais l’actualité n’était pas à chercher sur le terrain hier à Tubize. Comme cela était dans l’air depuis le début de la semaine, Jason Vandelannoite a définitivement pris la porte du club. Le défenseur était de passage à Tubize hier pour y signer les documents actant sa rupture de contrat. En toile de fond, un comportement non adapté à celui qu’on est en droit d’attendre d’un pro.

Par ailleurs, la suspension d’Alandson Da Silva, suite à son contrôle positif au cannabis lors du match au Lierse, est tombée. Le meilleur buteur du club en 2010 a finalement pris trois mois, ce qui signifie la fin de sa saison.

Sportivement , et alors que Mvuezolo est toujours écarté, ces deux nouvelles affaires viennent encore un peu plus amputer des Sang et Or qui, malgré le résultat d’hier, ne sont pas encore définitivement rassurés.Thibaut Hugé

Les deux buts de Ladrière n’ont pas suffi à l’AFC Tubize.

Vers l’Avenir 18.3

Ladrière a cru être le sauveur

Privé en dernière minute d’Alan. Da Silva et Vandelannoite (lire par ailleurs), Tubize ne recevait forcément pas Renaix dans les meilleures conditions. Mais malgré cet avant match assez agité en coulisses, il convenait impérativement de l’emporter sous peine de voir revenir l’adversaire du jour, qui lutte pour le maintien, à seulement un petit point !

Le hic ? Avant le match, l’équipe de Mazzu restait sur une inquiétante série de huit matchs sans la moindre victoire. Pire encore : à domicile, plus aucun succès depuis le 28 novembre (c’était contre Wetteren) ! Vu ce contexte, on pouvait franchement se demander comment les Brabançons allaient prendre le meilleur sur la bande à De Broyer. Ce dernier, un ancien de la maison tubizienne et meilleur buteur adverse (15 buts), on le retrouvait rapidement dans les seize mètres (19e), il s’y infiltra même comme dans du beurre, mais son envoi ne trompa pas le jeune Santos Pravos.

Que dire en revanche du coup franc d’Arena ! Une véritable fusée de 35 mètres, tout simplement insaisissable pour le gardien local.

D’un coup (de canon), la situation venait de se compliquer considérablement pour Tubize. D’autant plus qu’il n’avait plus marqué deux fois dans le même match depuis une éternité. Villano, accroché par Rubulotta, aurait certes pu obtenir un penalty (26e), mais à part ça... Pas de quoi espérer sortir de la spirale négative, surtout avec un duo d’attaquants fantomatique. Sans la moindre solution de rechange aux avant-postes - vu notamment la suspension d’Alan. Da Silva -, Mazzu eut néanmoins le bon goût d’injecter Ladrière dans la partie. Seulement quelques minutes après son entrée en jeu, l’ancien joueur de La Gantoise égalisa avec sang-froid, lancé par Villano.

Et Ladrière y alla même d’un doublé, en fin de match, qu’il pensa forcément synonyme de 1re victoire depuis le 17 janvier. Mais c’était sans compter sur De Broyer, qui se rappela au bon souvenir de ses anciennes couleurs...



Documents utiles :

 

 

Les articles de la rubrique SAISON :

 

photos

 
 

NEWS

  • Décès de Florent Vandenvelde :

    Nous avons appris ce jour le décès de Florent (...)Lire la suite
  • Votez pour le joueur "Pulcinella" du mois de novembre. :

    Chargement en cours...Lire la suite
  • Parkings de délaissement :

    Afin d’éviter des ennuis de stationnement, nous (...)Lire la suite
  • Nouvelles mesures de sécurité.

    Nouvelles mesures de sécurité. :

    Il est formellement interdit aux spectateurs (...)Lire la suite
  • Espace VIP : AFC Tubize - Patro Eisden

    Espace VIP : AFC Tubize - Patro Eisden :

    Lors de notre prochain match à domicile (...)Lire la suite
 

DOCUMENTS UTILES

  • Voici une sélection
    d’articles choisis
    dans tout le site et
    qui proposent des
    informations à
    télécharger sous
    forme de
    fichiers :
 

SPONSORING

#