Accueil du site > Bienvenue sur AFC Tubize.be > SAISON > Le président/Vers L’Avenir

Le président/Vers L’Avenir

Le quotidien Vers l’Avenir a interrogé Raymond Langendries, le président de l’AFC qui s’y est expliqué sur la non reconduction du contrat de Felice Mazzu. Extrait.

TUBIZE - Raymond Langendries s’est expliqué sur les raisons qui ont subitement poussé son club à se séparer de son entraîneur Felice Mazzu.

Trois jours après avoir officialisé qu’il se séparait de son entraîneur Felice Mazzu, le président de Tubize a accepté de s’expliquer sur les raisons qui ont poussé son club à prendre une telle décision. Pour le moins surprenante puisque Raymond Langendries avait lui-même annoncé, début avril, qu’il continuerait avec le même staff technique la saison prochaine.

Un mois plus tard, le boss a changé d’avis. Un changement radical. Dicté essentiellement par des impératifs... économiques, c’est-à-dire le besoin de faire de nouvelles économies, si l’on en croit les propos présidentiels.

« On a décidé de travailler de manière totalement différente à l’avenir. Nous quittons le professionnalisme pour revenir à notre ancien mode de fonctionnement. On repart de zéro, dans un système où nous n’aurons plus d’entraîneur professionnel. » Le souci de réduire les coûts de fonctionnement, une composante essentielle de la logique du club depuis plusieurs mois, comme facteur explicatif de la non-reconduction du contrat de son entraîneur donc ? « Felice nous avait fait savoir que l’enseignement (il est prof d’éducation physique, NDLR) et un poste d’entraîneur non professionnel en D2 semblaient impossibles à combiner pour lui. »

On veut bien croire la raison économique mais on doute que ce soit la seule raison.

D’autres paramètres ont dû entrer en ligne de compte dans la prise de décision. Bien que Langendries estime qu’il n’avait pas à nous présenter de « multiples raisons », il a précisé que le bilan sportif n’avait pas plaidé en faveur de son ancien entraîneur.

« La saison n’a pas été des plus brillantes. Sur 18 matchs à domicile, nous en avons gagné deux... Et aucun en 2010. »

Dans la « course » à la succession de Mazzu, ce nouveau mode de gestion annule automatiquement la piste menant à Scifo. Ainsi qu’à tout autre entraîneur pro, donc. Sur l’identité des candidats, le président tubizien n’a pas voulu entrer dans les détails.

« Rien pour le moment », a-t-il juste répondu. Et à la question d’éventuels changements dans l’organigramme du club - des négociations ont pour rappel eu lieu avec des investisseurs -, même réponse.

Le désormais ex-entraîneur de Tubize, lui, dirigera sa dernière séance d’entraînement ce mardi. Dans une atmosphère détestable et dans un climat général placé sous le signe de l’incertitude.



Documents utiles :

 

 

Les articles de la rubrique SAISON :

 

photos

 
 

NEWS

  • Décès de Florent Vandenvelde :

    Nous avons appris ce jour le décès de Florent (...)Lire la suite
  • Votez pour le joueur "Pulcinella" du mois de novembre. :

    Chargement en cours...Lire la suite
  • Parkings de délaissement :

    Afin d’éviter des ennuis de stationnement, nous (...)Lire la suite
  • Nouvelles mesures de sécurité.

    Nouvelles mesures de sécurité. :

    Il est formellement interdit aux spectateurs (...)Lire la suite
  • Espace VIP : AFC Tubize - Patro Eisden

    Espace VIP : AFC Tubize - Patro Eisden :

    Lors de notre prochain match à domicile (...)Lire la suite
 

DOCUMENTS UTILES

  • Voici une sélection
    d’articles choisis
    dans tout le site et
    qui proposent des
    informations à
    télécharger sous
    forme de
    fichiers :
 

SPONSORING

#