Haydock sur bwsports

L’excellent site de BWSports (bwsports.be), le site de référence en ce qui concerne l’actualité sportive dans le Brabant Wallon, a réalisé une interview d’Alan Haydock. La Voici :

D2 – Alan Haydock, un grand monsieur du foot

La nouvelle est tombée durant la semaine, Alan Haydock, le milieu de terrain tubizien raccroche ses crampons de footballeur professionnel. Il fera ses adieux dimanche, avec la venue du Brussels, le club de son cœur.

Alan Haydock, c’est 400 matches en divisions nationales, dont 276 en Division 1. Mais Alan Haydock, c’est aussi et surtout un véritable clubman. En 16 années de carrière, il n’aura connu que 5 clubs : Diegem Sport (84-94), le RWDM (94-00), La Louvière (00-03), le Brussels (03-08) et finalement Tubize (depuis 2008). S’il n’a pas évolué dans un « grand » club de Belgique, il a tout de même remporté la Coupe de Belgique en 2003 avec La Louvière et connu les rencontres européennes. Aujourd’hui âgé de 34 ans, il raccroche ses crampons de footballeur pro pour se lancer dans une nouvelle carrière (directeur du marketing de la Mutualité Neutre). Mais il nous l’a promis, il n’arrêtera pas définitivement le foot et on pourra toujours le croiser dans les travées d’un stade. A quelques heures de son dernier match, il nous a livré ses impressions.

Alan, revenons quelques instants sur la saison de Tubize…Le principal est fait puisque le maintien est acquis. Cela s’est fait dans la douleur et la difficulté. C’est assez paradoxal car en début de saison, nous ne pensions pas nous retrouver dans une telle situation. Et puis sont intervenus les problèmes et les départs que tout le monde connaît. Cela a permis au club de trouver son équilibre et de voir l’avenir avec plus de sérénité.

Comment l’équipe va-t-elle aborder sa dernière rencontre ?Sans pression. Il faut finir la saison de la plus belle des manières. En cas de victoire, nous pouvons encore terminer à la 9e place et rejoindre la colonne de gauche. Nous serions alors à la place à laquelle nous méritons d’être. J’espère que tout le monde jouera libéré ce dimanche.

Personnellement, ce sera ton dernier match… Pourquoi une telle décision ? Je tiens à préciser qu’il s’agit d’une retraite professionnelle. Je n’arrêterai pas définitivement le foot, mais ce sera à un échelon inférieur. Si j’ai pris une telle décision, c’est pour des raisons professionnelles. On m’a proposé un poste qui ne se refuse pas. Bien sûr, ça me fait un pincement au cœur, mais je suis fier d’avoir fait ce choix.

Un choix difficile à annoncer…C’est vrai que l’annoncer, ça a été le plus difficile. J’ai d’abord attendu que Tubize soit sauvé, par respect pour le club.

Et hasard du calendrier, ton dernier match se joue contre le club de ton cœur… C’est un véritable hasard et ce n’est pas voulu. En même temps, je ne pouvais pas rêver mieux. Je boucle la boucle en quelque sorte. Une chose est certaine, faire mes adieux au monde du foot professionnel contre le Brussels, ce sera vraiment quelque chose de particulier.

Quel souvenir gardes-tu de tes 16 années de carrière ? Je suis fier de ma longévité dans ce milieu. Malgré les hauts et les bas que rencontre tout joueur de foot, j’ai continué et je me suis toujours battu. Ce métier est un métier super intéressant et motivant. J’en ai profité à chaque instant. Bien sûr, il y a eu beaucoup de sacrifices et de concessions. Je remercie d’ailleurs tout mon entourage, qui m’a toujours soutenu, même si ce n’était pas facile tous les jours.

Ton meilleur souvenir ?La victoire en Coupe de Belgique avec La Louvière en 2003 et les rencontres de Coupe d’Europe. Ce sont de grands moments, très importants dans ma carrière.

Au vu de ta carrière, tu ne regrettes pas de ne pas avoir joué pour un plus grand club ?J’ai toujours eu les pieds sur terre et je connaissais mes qualités et mes limites. Je ne crois pas que je pouvais jouer plus haut. Je ne dis pas que je n’en ai pas rêvé, mais juste que j’ai toujours été à ma place. Quoiqu’il en soit, je suis fier de mon parcours.

Que retiendras-tu de ton passage à Tubize ?Tout d’abord, je regrette de ne pas être venu plus tôt à Tubize. J’ai découvert un club formidable et j’ai vécu 2 très belles années ici. Lors de mon entretien de ce jeudi avec le président, je lui ai dit que je ne fermais pas la porte à Tubize. Je reste proche et attaché au club et je me mets à disposition du club pour l’aider dans ses contacts et le conseiller au mieux. Je veux aider le club dans son développement car Tubize mérite de faire quelque chose de grand.

Enfin, on pourra toujours te voir sur un terrain de foot la saison prochaine ? Je ne veux pas arrêter le foot, je suis un mordu. Je vais juste arrêter le foot professionnel. Peu importe le niveau, ce que je veux, c’est rejoindre un club où il y a quand même de l’ambition, et où je trouve une attache, une attirance, des amis… Je prendrai le temps de la réflexion la semaine prochaine, mais ce qui est certain, c’est que j’ai toujours faim de football.

Alan, merci de nous avoir accordé un peu de ton temps et toute l’équipe de BWSports te souhaite le meilleur pour la suite de ta carrière.

Voici l’adresse du site : http://www.actusports.be/

N’hésitez pas à le consulter régulièrement.



Documents utiles :

 

 

Les articles de la rubrique SAISON :

 

photos

 
 

NEWS

  • Décès de Florent Vandenvelde :

    Nous avons appris ce jour le décès de Florent (...)Lire la suite
  • Votez pour le joueur "Pulcinella" du mois de novembre. :

    Chargement en cours...Lire la suite
  • Parkings de délaissement :

    Afin d’éviter des ennuis de stationnement, nous (...)Lire la suite
  • Nouvelles mesures de sécurité.

    Nouvelles mesures de sécurité. :

    Il est formellement interdit aux spectateurs (...)Lire la suite
  • Espace VIP : AFC Tubize - Patro Eisden

    Espace VIP : AFC Tubize - Patro Eisden :

    Lors de notre prochain match à domicile (...)Lire la suite
 

DOCUMENTS UTILES

  • Voici une sélection
    d’articles choisis
    dans tout le site et
    qui proposent des
    informations à
    télécharger sous
    forme de
    fichiers :
 

SPONSORING

#