AFC-RAEC : 1-3

Au terme d’une rencontre agréable à suivre et disputée dans un excellent esprit, Mons a remporté les trois points qui auraient pourtant fait le bonheur des Sang et Or.

L’AFC n’est pas parvenue à prendre la mesure de Dragons qui se devaient de se racheter une conduite après la déconvenue subie la semaine passée lors du derby borain. L’issue du match s’est jouée sur quelques détails, sur kailkes phottes d’aurtaugraf della déphense tubizhyène, immédiatement soulignées et sanctionnées par maîtres Grondin, Roussel et Oussale.

Pourtant, la rencontre fut globalement équilibrée comme le budget de l’AFC qui lui a permis de décrocher du premier coup la licence de D2 pour la saison 2010/2011. Chaque équipe prenant à son compte et en alternance des plages du match. Ainsi, Mons prit d’entrée de jeu les Sang et Or à la gorge pour imposer son jeu de combinaisons. Dès la troisième minute, Diane trouva Jarju qui envoya un centre aérien, malgré les cendres volcaniques islandaises qui flottaient au-dessus du Leburton, vers la tête de Roussel qui à la manière d’une robuste hôtesse allemande de l’Est (mais sans moustache) remit le ballon de la tête dans le petit rectangle, mais l’attaque montoise n’avait pas suivi l’action.

Mons dominait. Mons régentait l’entrejeu. Car l’AFC avait décidé d’attendre, de laisser venir avant de riposter. Et cette tactique faisait peser une épée de Damoclès au-dessus de la tête des Montois. Mvuezolo lança ainsi une première fois Villano qui prolongea pour Mendes, mais son tir fut contré aux dix mètres.

Tubize comme une marmotte à la sortie de l’hiver pointait de plus en plus son petit museau vers le but de Tristan Peersman qui sur un dégagement quelque peu manqué permit à Jérémy Steens de récupérer le ballon et de tirer sur l’ancien gardien des Diables Rouges.

L’AFC gagnait en audace à l’image d’un Mvuezolo qui au prix d’un magnifique effort personnel pénétra au quart d’heure de jeu dans le rectangle montois où il se fit accrocher. L’arbitre, monsieur Jérôme Efong Nzolo, ne broncha pas. Probablement à juste titre d’ailleurs.

Aux abords de la vingtième minute de jeu, les Montois reprirent alors le contrôle de la partie avec un Roussel impérial dans le trafic aérien. C’est lui qui à la vingt-troisième minute de jeu remit un ballon de la tête pour Oussale, mais Miguel Santos Pravos lui arracha le ballon des pieds.

Comme un mouvement de balancier, comme un navire tanguant parfois à gauche parfois à droite, le cours du jeu coulait parfois dans un sens, parfois dans l’autre. De sorte que Muscal Mvuezolo y alla d’un tir tendu mais qui passa un rien à côté du but montois.

Sur une contre attaque vivement menée, Roussel servit Oussale qui sans hésiter décocha un tir qui heureusement termina sa trajectoire dans le filet latéral du but tubizien.

Une minute plus tard, à la trente-quatrième minute, bis repetita, rebelote, allez encore une fois, Roussel prolongeait de la tête dans la foulée de Matumona qui, sorcier du ballon, fila vers le rectangle de l’AFC avant d’être accroché par Cor Gillis aux dix-sept mètres. La faute était aussi incontestable qu’évitable.

C’est Grondin qui d’un envoi magistral, quasi "Messien", en tous cas mille fois plus beau que les prunelles des yeux du bichon de Paris Hilton, donna l’avantage aux Dragons (0-1)

Tubize vacillait, titubait, se chiffonait légèrement à la façon du dossier BHV. Matumona, une fois de plus, récupérait un ballon dangereux dans nos seize mètres, mais Miguel Santos Pravos sortit avec beaucoup d’à- propos pour lui subtiliser subtilement le subtile ballon.

Cependant, c’est les Sang et Or qui à la quarante-cinquième minute furent bien près de marquer. Yohan Brouckaert reprenant d’une tête Rousselienne un corner botté par Villano, mais un défenseur montois repoussait le ballon sur la ligne de but.

La seconde mi-temps conserva la physionomie de la première mi-temps. La pelouse du Leburton étant comme une mer parcourue de courants divers jetant les vagues d’offensives dans toutes les directions. Hélas, à la cinquantième minute, Cedric Roussel profita d’un cafouillage de la défense tubizienne pour doubler l’avantage de ses couleurs (0-2).

Néanmoins, la période de Pâques est celle de la Résurrection et alors que beaucoup d’observateurs voyaient les joueurs de Felice Mazzu définitivement crucifiés, ceux-ci trouvèrent les ressources morales nécessaires pour réagir. Un premier essai de Yohan Brouckaert servit de détonnateur, même si Peersman intervint proprement sur l’envoi. Cependant la mêche était allumée et à la soixante-troisième minute, sur un centre de Jonathan Mendes, Archie Fataki trompa le gardien montois d’un envoi de la tête dans le petit filet (1-2).

Comme une crêpe, le match était en train de se retourner. A la soixante-neuvième minute de jeu, Mvuezolo centrait pour Mendes, mais Peersman sauva les meubles hennuyers.. L’AFC voulait recoller au score. Avec son enthousiasme comme bâton de colle. Greg Neels hérita vers la septante-sixième minute de jeu, d’une magnifique opportunité d’égaliser, mais sa reprise de la tête lécha la transversale du but de Peersman.

Peu après, Ladrière trouvait Mendes qui tenta sa chance au but, mais sans succès. Tubize poussait. De façon décousue. Un peu hirsute. Echévelée. Mais le peigne du sang-froid montois eut raison de nos entrains décoiffants. A la nonantième minute, cependant, la chance aurait pu nous sourire sur un coup-franc de Mendes relâché par Peersman, mais Archie Fataki ne profita pas de l’aubaine inattendue.

C’est finalement les Dragons qui firent parler dans le temps additionnel toute leur efficacité. Miguel Santos Pravos parvint encore à arrêter un joli tir d’Oussale à la nonante-et-unième minute, mais deux minutes plus tard, il ne put plus que recueillir le ballon au fond de ses filets, un ballon qui sentait le pied droit d’Oussale. Score final 1-3.

Buts : 35’ Grondin (0-1), 50’ Roussel (0-2), 63’ Fataki (1-2), 93’ Oussalé (1-3)

AFC Tubize : Santos Pravos, Gillis (46’Ladrière), Neels, Brouckaert (86’ Boto-Loki), Mendes, Haydock (58’ Diowo), Mvuezolo, Steens, Jonckheere, Villano, Fataki.

RAEC Mons : Peersman, Timmermans, Lépicier, Sankaré, Grondin, Van Imschoot, Diane, Zola (74’ Agyeman), Jarju (87’ Dia), Sanogo (15’ Oussalé), Roussel.

Carton jaune : 90’ Diane

Arbitre : Jérôme Efong Nzolo



Documents utiles :

 

 

Les articles de la rubrique SAISON :

 

photos

 
 

NEWS

  • Décès de Florent Vandenvelde :

    Nous avons appris ce jour le décès de Florent (...)Lire la suite
  • Votez pour le joueur "Pulcinella" du mois de novembre. :

    Chargement en cours...Lire la suite
  • Parkings de délaissement :

    Afin d’éviter des ennuis de stationnement, nous (...)Lire la suite
  • Nouvelles mesures de sécurité.

    Nouvelles mesures de sécurité. :

    Il est formellement interdit aux spectateurs (...)Lire la suite
  • Espace VIP : AFC Tubize - Patro Eisden

    Espace VIP : AFC Tubize - Patro Eisden :

    Lors de notre prochain match à domicile (...)Lire la suite
 

DOCUMENTS UTILES

  • Voici une sélection
    d’articles choisis
    dans tout le site et
    qui proposent des
    informations à
    télécharger sous
    forme de
    fichiers :
 

SPONSORING

#