AFC-ASE : 1-2

L’AFC s’est inclinée ce samedi de façon imméritée face aux actuels leaders de l’Exqi League. Mais si les Sang et Or ont perdu trois points, ils ont retrouvé bien plus que ça : leur football à domicile.

Match étonnant en coulisse entre Felice Mazzu et Dany Ost. Tous les deux y allant de la lecture d’un article de presse dans les vestiaires avant que les joueurs ne montent sur le terrain. Mazzu lisant des propos élogieux de Franky Vanderelst dans la DH sur le jeu de Tubize. Ost citant les propos tenus par Maxime Renson dans la Meuse qui en deux mots estimait qu’Eupen était une équipe surfaite qui ne méritait pas de se trouver en tête du classement.

C’est donc deux équipes gonflées à bloc qui montèrent sur la pelouse du Stade Edmond Leburton, une pelouse fatiguée et un peu crade dont l’état rappelle la piste du cirque Bouglione après le passage du numéro des éléphants.

Côté composition de l’équipe, notre staf technique nous réserva plusieurs surprises. Muscal Mvuezolo, en méforme, n’avait pas été repris dans le seize inscrit sur la feuille d’arbitre. Pas plus qu’Hiraç Yagan qui souffrait d’une légère contracture. Par contre, Jonathan Mendes relayait Laurent Kwembeke dans l’entre-jeu pour évoluer à côté de ... Jason Vandelanoitte et d’Alan Haydock, alors que le duo Diowo-Neels avait la charge de museler la division offensive des Eupenois.

Si le jeu était très physique et reposait de part et d’autre sur un pressing haut, il fallut attendre la 9 ème minute de jeu avant d’assister à la première occasion de but véritable par l’entremise de Milicevic, l’attaquant suisse de l’AS Eupen qui allait se révéler durant toute la soirée comme un sacré poison pour la défense Sang et Or.

Néanmoins, l’AFC réagit immédiatement en pratiquant un jeu incisif ponctué de plusieurs essais de tir de Mendes qui alertèrent sérieusement le gardien Petr. Les Sang et Or montraient beaucoup de bonne volonté, dépensaient de l’énergie et bousculaient par moments le prétendant au titre. Alan Haydock tira ainsi un rien à côté à la 27 ème minute de jeu. A la 28 ème minute, une reprise de la tête de Yohan Brouckaert passait également à côté du but eupenois. Les Germanophones semblaient perdre pied et s’énervaient, ce que l’excellent monsieur Delferiere sanctionna de plusieurs cartons jaunes.

Pourtant, c’est sur un contre qu’en fin de première mi-temps Milicevic trouva l’ouverture pour battre Miguel Santos Pravos qui n’avait eu jusque là pratiquement rien à faire, sinon à réciter de mémoire les Saturnales de Verlaine.

Et d’étranges rêves, Comme des soleils Couchants, sur les grèves, Fantômes vermeils,

Défilent sans trêves, Défilent, pareils A de grands soleils Couchants sur les grèves

0-1 donc, et totalement immérité.

En seconde mi-temps, Eupen donna l’impression de vouloir réaliser le break. Milicevic multipliait les débordements et à chaque fois tentait de trouver le robuste Obradovic. Mazzu décida alors de faire monter au jeu Alandson Da Silva à la place d’Archi Fataki pour donner plus de profondeur au jeu tubizien. Et dès l’heure de jeu, l’AFC se créa sa meilleure occasion de but grâce à une belle ouverture de Vandelanoitte pour Mendes dont le centre-tir revint dans les pieds d’Alan Haydock qui malheureusement enleva trop son tir.

Eupen riposta aussitôt et démontra toute son efficacité. Milicevic centra pour Obradovic qui n’eut aucun mal à battre Santos Pravos. 0-2, les carottes paraissaient cuites. Et la messe dite. Mais en football, les considérations de haute cuisine n’ont pas cours. Et quand sonnent les cloches, c’est parfois pour ressusciter les morts au lieu de signifier le glas.

L’AFC Tubize ne laissa pas tomber les bras. Et sur une ouverture lumineuse de Patrick Kanene, Alandson Da Silva inscrivait le but de l’espoir. Il restait alors un quart d’heure à jouer. Les Sang et Or le joua avec coeur, avec trois poumons, à l’arrache, à la cravache, au physique, à la hussarde.

Eupen mettait un genou à terre comme pour prier et invoquer tous les saints à la rescousse. Les saints entendirent la supplique car à la 89 ème minute, ils ne permirent pas à Da Silva de signer un doublé qu’il loupa d’un fifrelin.

Eupen poussa un ouf de soulagement au coup de sifflet final. Tubize quittait le terrain la tête haute.

Composition de l’AFC :

Santos Pravos, Steens, Neels, Diowo, Brouckaert, Mendes (77’ Gillis), Vandelanoitte (70’ Kwembeke), Haydock, Villano, Fataki (59’ Ala. Da Silva), Kanene

Cartes jaunes : Lepiller, Obradovic, Costa Dos Santos

Buts : 0-1 (39’ Milicevic) ; 0-2 (62’ Obradovic) ; 1-2 (73’ Da Silva)



Documents utiles :

 

 

Les articles de la rubrique SAISON :

 

photos

 
 

NEWS

  • Décès de Florent Vandenvelde :

    Nous avons appris ce jour le décès de Florent (...)Lire la suite
  • Votez pour le joueur "Pulcinella" du mois de novembre. :

    Chargement en cours...Lire la suite
  • Parkings de délaissement :

    Afin d’éviter des ennuis de stationnement, nous (...)Lire la suite
  • Nouvelles mesures de sécurité.

    Nouvelles mesures de sécurité. :

    Il est formellement interdit aux spectateurs (...)Lire la suite
  • Espace VIP : AFC Tubize - Patro Eisden

    Espace VIP : AFC Tubize - Patro Eisden :

    Lors de notre prochain match à domicile (...)Lire la suite
 

DOCUMENTS UTILES

  • Voici une sélection
    d’articles choisis
    dans tout le site et
    qui proposent des
    informations à
    télécharger sous
    forme de
    fichiers :
 

SPONSORING

#